Managing through Technology
AACSB AMBA
  • 25.
  • 03.
  • 2017

(D’)Écrire le qualitatif

L’écriture est souvent considérée comme seconde et secondaire, mais dès les premières avancées on se rend vite compte qu’elle est au cœur de la démarche qualitative. Décrire le terrain, et écrire l’ensemble de la recherche, notamment après ce qui s’est appelé la crise de la représentation, est devenu à la fois source de redoutables questionnements tout comme de nouvelles possibilités d’écriture et de sens. Se sont par exemple multipliées les inquiétudes à propos de la polyphonie, de l’autorité de l’auteur, de la performativité, de la réflexivité, de la responsabilité du chercheur sur les terrains sensibles… On se demande s’il faut, et alors comment, décrire la matérialité, les émotions, les récits, les subjectivités, utilisant le je ou le nous, conférer une agentivité aux dispositifs, à la structure ou au contexte, insérer des images, recourir à des personnages composites, à la fiction… L’auto-ethnographie, le tournant vers les affects, les recherches communautaires interrogent la position même de l’auteur. Autant de questions qui interrogent l’ensemble de la démarche de recherche et qui a de quoi déconcerter bien des apprentis chercheurs. 

Ces questions n’ont pas de réponses générales, mais prennent sens dans un projet de recherche, dans une intention d’écriture. Ce séminaire a pour but non seulement de faire le point sur l’actualité de ces questions mais aussi d’accompagner les participants pour qu’ils s’en emparent pour leur recherche, et enfin de les aider face à leurs blocages, impasses ou angoisses d’écriture. Il ne sera cependant pas un atelier d’écriture ou d’apprentissage de la norme, plutôt un lieu de réflexion sur l’écriture. Une diversité d’intervenants présenteront leur expérience, leurs convictions et leurs conseils et nous réfléchirons ensemble aux ouvertures et difficultés mises en avant. Des moments seront également réservés à des doctorants le souhaitant de présenter leurs interrogations vis-à-vis du thème du séminaire dans le but d’initier de nouveaux rebondissements, conforter des choix ou inventer un chemin singulier.

Intervenants : Jean-Philippe Denis (UPsud), Hervé Dumez (Polytechnique), Jean-Luc Moriceau (TEM), Yvon Pesqueux (CNAM), Andreu Solé (HEC) + 3 autres. Les intervenants ont été choisis pour leur diversité d’approche et pour l’originalité de leur réflexivité sur et de leur pratique de la description et/ou de l’écriture. Plusieurs d’entre eux sont rédacteurs en chef de revue académique.

Pour s’inscrire : ADUM.fr. Prière d’envoyer également une demande d’inscription à jean-luc.moriceau@telecom-em.eu

Cette formation est ouverte à tout doctorant (et jeunes chercheurs). Notez qu’elle est animée par des chercheurs en théorie des organisations et en management – toutefois le propos s’étend au-delà de ces disciplines. 

Share this